tomassenko

chargement ...

wait

- Courant d'air -





Courant d'air













« Un jour je me suis mis à courir. Je ne sais pas pourquoi.
Intrigué par ma respiration, la manière dont elle se posait entre, et sur les pas, je me suis mis à la faire bouger de
différentes façons en déplaçant les inspirations et les expirations sur d’autres temps. Et des mesures rythmiques
sont apparues, puis des mélodies.

Je faisais de la musique. Elle se déroulait, comme un film. Et j’étais dans le film. »


-----------------------------------------------------------------------------------------------
 
Des sons, des bribes de conversations, un discours fragmenté, des blocs de pensée exacerbée, le sens plus confus, des images, des borborygmes,  demi-mots, des allers et des retours, des chemins dont on ne connaît pas le but, des constructions étranges au croisement de deux mondes…
Tout se mêlent pour créer, dans ce flot tumultueux, une spiritualité dont les formes inabouties ne font que suggérer le mouvement sans en donner ni la forme, ni la direction : l'être ère.
La tête est libérée de son corps.
Une fois assis dans la course, l'esprit a accès à toutes les transformations, transpositions, libertés qui lui sont nécessaires. Elles sont autant de bouffées d'air qui pondèrent, contournent ou affrontent les stigmates du quotidien.
Sur le plateau, 4 comédiens et 3 musiciens construisent, dans un surprenant métissage de théâtre, de musique, de course à pied, de mots et de sons, une fresque peinte où l'on mélange les couleurs et les formes pour en suggérer de nouvelles.





 























































 

 

 

graphisme : Nicolas Marchant :: developpement : LilluWeb